Mercredi 21 Août 2019
Rechercher sur le site :  
Mairie de Garidech (31)
MAIRIE INFOS PRATIQUES ACTUALITÉS SOCIAL & CULTUREL ENTREPRISES ASSOCIATIONS CONTACT
Accueil Devenez Fan sur Facebook Accueil
 
Imprimer la page Imprimer la page...
Rubrique Actualités
Rubrique Actualités
Actualités
 Agenda des festivités
 Conseils municipaux
 Arrêtés municipaux
 Garidech dans la presse
Projets
 Travaux sur la commune
 Travaux réalisés - Archives
Publications
 Journaux municipaux
 Garidech en vidéos
 Archives - Journaux municipaux
 Archives - Revue de presse
 
     

Garidech dans la Presse

La Mairie de Garidech est abonnée aux journaux régionaux. Vous pouvez consulter à la Mairie les coupures de presse des articles parus sur le village. Sur cette page, les cinq derniers articles parus dans les journaux... (dernière mise à jour le 20/08/2019)

la liste complète des articles parus depuis mars 2008 est accessible sur la page "Archive - Revue de presse" : cliquez ici


Article de La Dépêche du 20 août 2019.
  Garidech. allô ! l'arrivée du téléphone

Photo La Dépêche du MidiSi dès 1880 la France a connu ses premiers abonnés au téléphone, dans les années 1970 seul un Français sur sept profitait d'une installation. C'est à partir de cette période que notre pays s'équipe d'un réseau moderne et couvrant largement le territoire. Garidech en bénéficiera et de nombreuses maisons sont raccordées alors que le village tissait sa toile de fils téléphoniques. Auparavant, rares étaient les plus chanceux à disposer d'un téléphone.

Malgré cela, la communication avec un interlocuteur n'était pas aisée. Pas de cadran sur le combiné, mais une manette qu'il fallait actionner dans un bruit de crécelle pour obtenir aléatoirement une préposée au standard à laquelle on demandait la connexion avec la personne désirée en souhaitant fortement qu'il n'y ait pas de coupure. Le sketch de Fernand Raynaud, «le 22 à Asnières», trouvait là sa parfaite illustration. C'était cependant une avancée dont ne disposaient pas les personnes en attente d'installation. Pour eux, une cabine téléphonique était installée à l'épicerie tenue par Gaby Saunard où les communications étaient aussi incertaines, obligeant les usagers à attendre de longues minutes dans le magasin ; ce n'était pas toujours du temps perdu puisqu'on pouvait allier commissions et téléphone. Gaby se chargeait également de l'envoi de télégrammes ainsi que de leur réception, l'obligeant à se déplacer pour porter le pli à son destinataire.

Avant l'épicerie, le téléphone public était installé chez des particuliers. Les plus anciens qui ont connu cette période s'en souviennent tant la situation était cocasse. Le téléphone était installé dans la chambre de l'aïeule couchée dans son lit, témoin des conversations et des secrets des Garidéchois privés de la confidentialité qu'auraient demandé ces échanges privés.

La fin des années 1970 et le début des années 80 a vu l'apparition des appareils à cadran, la multiplication des installations, prélude au fabuleux développement des télécommunications.


Article de La Dépêche du 13 août 2019.
  Garidech. Un oui pour la vie

Photo La Dépêche du MidiIls font partie des rares familles les plus anciennes du village. Yvette et André Cantié célébraient dans l'émotion et la joie le mariage de Christophe leur petit-fils avec Valérie. Le jeune couple radieux, très en beauté, parents de deux magnifiques jeunes enfants a mis les gaz à fond de leur moto pour tracer leur route de bonheur. Dans le cadre bucolique de l'Espace Cocagne tout neuf, sous les regards bienveillants et festifs de leurs nombreux amis, la soirée en tout point réussie a laissé exploser la gaîté. Vœux de bonheur et longue vie heureuse accompagnent les jeunes mariés.


Article de La Dépêche du 09 août 2019.
  Garidech. Vide-greniers de rentrée

Photo La Dépêche du MidiLe deuxième rendez-vous incontournable et toujours couronné de succès de l'année se profile. Après celui de printemps, organisé par le comité des fêtes, le vide-greniers d'automne se tiendra le dimanche 1er septembre place Charles-Latieule, dans les rues et sous les frondaisons du parc autour de la mairie. Une journée très courue des collectionneurs, des chineurs et amateurs de bonnes affaires ainsi que des exposants. Une idée de promenade qui donnera l'impression d'être encore en vacances. Une petite restauration sur place est prévue.

En pratique

Renseignements et inscriptions à la mairie tous les jours de 8 heures à 12 heures et le lundi et vendredi après-midi de 14 h à 18 h où une urne est déposée dans le hall d'accueil afin de collecter les inscriptions. On peut téléphoner aussi au 05 61 84 25 01 ou au comité des fêtes de 19 heures à 21 heures au 06 84 11 07 40. La clôture des réservations est prévue le mercredi 28 août à 12 heures. Les tarifs de location des emplacements varient de 11 € à 32 € de 3 à 10 mètres avec possibilité de longueurs différentes.


Article de La Dépêche du 06 août 2019.
  Garidech. Une aire de covoiturage pour la rentrée

Photo La Dépêche du MidiSi les travaux d'aménagement de l'aire de covoiturage de l'échangeur de l'autoroute sont interrompus en raison des congés, on peut cependant constater l'avancement du chantier. En effet sont déjà bien visibles la surface dévolue au stationnement et le cheminement piétonnier qui le longe. Cette aire implantée sous l'ombrage des platanes bénéficiera d'un environnement bucolique ajoutant l'agrément du lieu à son utilité.

Prévue pour une mise en service mi-septembre elle sera l'une des vitrines de la démarche écoresponsable et citoyenne engagée par le conseil départemental qui conforte ainsi sa politique d'aménagement du territoire. Elle sera à même de répondre aux exigences de ses futurs utilisateurs qui jusqu'à présent étaient très nombreux à se garer à cet endroit non aménagé et cependant stratégique au pied de l'autoroute A68 Toulouse – Albi.


Article de La Dépêche du 02 août 2019.
  Garidech. Histoire : 1968, l'eau courante arrivait au village

Photo La Dépêche du MidiL'année 1968 connue pour les évènements qui émaillèrent le printemps a pour le village une autre signification : l'arrivée de l'eau courante dans les maisons. L'idée n'était pas nouvelle puisque dès l'année 1954 le conseil municipal de Garidech avait adhéré au Syndicat d'Etudes des Eaux de l'Agout créé par arrêté préfectoral du 30 août 1954. L'eau avant traitement devait être puisée dans l'Agout.

L'affaire traîna un peu devant des difficultés techniques et surtout pour des raisons d'hygiène ; en effet à cette époque cette rivière était fortement polluée notamment par les mégisseries encore en fonction le long de son cours. Tant et si bien que la commune s'est tournée vers le Syndicat Intercommunal Tarn et Girou par arrêté du 7 mai 1962. Le 11 avril 1965, le conseil municipal élisait deux délégués représentant la commune, Charles Félix et Eugène Landelle. Le siège social du syndicat était à la mairie de Montjoire, le bureau du président et le secrétariat à la mairie de Montastruc-la Conseillère. Son président était Henri Michel maire de cette localité.1968 a vu le village creusé de nombreuses tranchées et branchements individuels pour une alimentation en eau potable au cours de l'été.

La pose du compteur individuel intervenait après accord favorable du maire Henri Laurens et la signature de la demande d'abonnement sur laquelle figurait le nombre d'habitants de la maison. Auparavant seuls quelques privilégiés disposaient d'une installation domestique grâce à un puits équipé d'une pompe et d'une cuve pressurisée. Les autres puisaient l'eau au puits pour ceux qui en avaient, avec des seaux, sinon la pompe à main installée sur la place du village et les fontaines y pourvoyaient ainsi que lavoir et abreuvoir. L'arrivée de l'eau dans les habitations fut un grand progrès permettant la pose de chauffe – eau, l'aménagement de salle de bains, l'installation de machines à laver. Un vrai confort !

   
 haut de la page
  Dernière mise à jour du site : 20/08/2019
© 2008-2019 - Réalisation : Mairie de Garidech
Cookies | Mentions légales | Plan du site | Statistiques